Obsolescence programmée ?

J’ai lu et entendu de tout sur l’obsolescence programmée. Ce qui me parait évident est qu’il sera très dur de démontrer qu’un fabricant a fait exprès de choisir des composants de moindre qualité pour que l’appareil construit lâche juste après la période de garantie. Toute action pénale dans ce sens me parait tout aussi couteuse qu’inutile.1

Et puis, le fait-il vraiment ?

Mon avis est que se poser cette question est une mauvaise idée, et est un mauvais combat. Au lieu de ça, je vous propose la réflexion suivante :

Les constructeurs font-ils tout ce qu’ils peuvent pour étendre au maximum la durée de vie des produits qu’ils produisent ?

On sent tout de suite que la réponse à cette question est un peu plus facile. Cela dit, ça ne rend pas plus aisée la chasse aux “mauvais” constructeurs ni ne permet de les sanctionner facilement.

Et pour la sanction venant des consommateurs, honnêtement, vu ce qu’il se passe, il me parait difficile d’argumenter sérieusement dans ce sens.

Je vous propose d’aller dans une autre direction. Qui aura les mêmes buts, mais qui n’aura pas du tout les mêmes contraintes : imposer une garantie de 5 ans sur tout le matériel.

Avec une telle règle, vous pouvez être sûr que les fabricants, pour maximiser leur profit, feront beaucoup plus d’effort pour étendre au maximum la durée de vie de leur produit, et qu’en tous les cas, ils n’ajouteront pas de défaut caché volontaire ou de pièces de plus faible résistance.

Alors certes, il est à craindre une légère augmentation du prix. Mais, au final, quand votre téléphone portable durera 2 fois plus longtemps, que votre chaine stéréo ne sera changée que 3 ans plus tard ou que votre ordinateur vous tiendra deux fois plus, les économies seront vite faites.2 Sans compter les bénéfices en terme de déchets et de consommation des ressources.

Alors qu’en pensez-vous ?

  1. Ce qu’essaie de faire la France par exemple. []
  2. Et je ne parle même pas des appareils électroménagers. []
This entry was posted in Ecologie, Société and tagged , . Bookmark the permalink.

14 Responses to Obsolescence programmée ?

  1. Yann says:

    Le probleme, outre une augmentation claire du prix de vente (et pas forcément du prix de construction), c’est que la plupart des gens n’achètent pas lorsque le produit a fini de fonctionner mais quand il a fini de plaire ou qu’un produit plus nouveau fait envie… c’est vrai en particulier pour le multimédia mais aussi pour les autres segments que tu cites… malheureusement…

    • xahag says:

      Admettons que le phénomène que tu cite, achat de neuf alors que le vieux fonctionne encore, soit très répandu.
      Cela signifie-t-il qu’il ne faille rien faire ? Si on veux changer les choses et notre manière de consommer en particulier, il faut commencer par ne pas pénaliser les acheteurs responsables (problématiques des abonnements de téléphonie mobile p.ex.) et encourager les meilleurs conditions possibles pour une plus grande durabilité. Quand, pour changer p.ex de téléphone portable, tu devras débourser non pas 1.- tout les 2 ans, mais 400.-, et qu’en plus ton “vieux” téléphone est encore parfaitement fonctionnel et sous garantie pour encore 3 ans, moi, je fais le pari que les comportements vont changer. (OK l’exemple est extrême parce que je retire le sponsoring du téléphone dans l’abonnement).

      • Yann says:

        Je ne dis pas que ta proposition est mauvaise… je pense simplement que ça ne changera pas grand-chose parce que le problème principal n’est pas là… mais oui oui! Moi ça m’interesserait de pouvoir avoir un smartphone ou un cuit-vapeur garanti sur 5 ans pour autant que je ne le paie pas le double!
        Mais là où tu te trompes c’est en sous-estimant le nombre de personnes qui s’en fichent puisqu’ils n’attendront jamais 5 ans.

        • xahag says:

          Il y a un autre phénomène qui peut réapparaître: la revente.
          Aujourd’hui, un téléphone ou un ordinateur n’a quasiment plus aucune valeur après 2 ans. Avec 3 ans de garantie de plus, le marché de l’occasion reprendrait un certain intérêt.

          Cela dit, bien entendu que le problème de fond n’est pas là. Mais c’est une mesure somme toute assez simple à instaurer, très concrète, et qui permettra en tout cas d’améliorer la situation. De combien ? Je ne sais pas exactement, on devrait essayer pour voir.

  2. Nicotupe says:

    Salut,

    d’abord de manière anecdotique, une petite faute, tu as écris : “imposée une garantie de 5 ans sur tout le matériel.”.

    Sinon ton idée est pas mal mais elle garde sous silence un élement que beaucoup de personnes abordant le problème n’abordent pas non plus et dont parlent les deux commentaires précédents. Tu penses vraiment que la grosse majorité des gens achètent un nouvel iPhone parce que leur téléphone actuel ne fonctionne plus? Perso je faisais en effet cela à l’époque avant smartphone et les téléphones duraient en effet un an. Aujourd’hui un iPhone de 3 ans marche encore convenablement (pour peu que la vitre soit pas cassée et encore ça se change bien), le changement répond plus souvent à l’envie du nouveau produit plus à la mode et avec 2-3 nouvelles fonctionnalités dispensables.

    Alors en plus de ta proposition, je serait presque à limiter le nombre de modèles qu’une entreprise a le droit de sortir par an voire sur une plus longue durée. C’est très dur à mettre en place dans la pratique car il faudrait définir ce qu’est un produit et dans quel cadre d’autre produits ne sont pas le même, etc. Mais ça forcerait aussi de faire des mises a jour de produit plus notables et non anualisées et donc avec des mises à jour mineures…

    • xahag says:

      OK pour dire que tout le renouvellement n’est pas du à un dysfonctionnement. Il y a effectivement une partie des consommateurs qui changent pour d’autres raisons : mode, fonctionnalités, etc.
      A nouveau, ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas le faire.

      Quand à ta proposition, elle me parait encore plus difficilement applicable qu’une pénalisation de l’obsolescence programmée.

      • Nicotupe says:

        Qu’elle soit difficilement applicable, par contre plus difficilement qu’une “pénalisation de l’obsolescence programmée” pas sur, encore faut-il s’entendre sur ce qu’est l’obsolescence programée et prouver qu’elle existe…

        Quand j’entend que certains parlent d’obsolescence programée parce qu’ils ne peuvent pas acceder à la dernière mise à jour sur leur matériel de 4 ans d’age, on est loin d’arriver à prouver quoi que ce soit de crédible.

  3. Nicotupe says:

    Bon bon bon je viens de réaliser que ce “xahag” était en fait xavier 😀
    ca peut t’aider à comprendre mon commentaire qui pour une fois était sérieux, je rale mais c’est pas une si mauvaise idée cette extension de garantie.

    • Nicotupe says:

      C’est toujours le même et éternel débat, est-ce qu’on met la contrainte/faute sur l’entreprise ou sur le consommateur et sur les produits que tu cites, on aura du mal à dire que les consommateurs ne sont pour rien dans l’obsolescence programmée

      *pensée émue a tous ces produits toujours fonctionnel que je n’utilise plus et qui ont été remplacés…*

  4. Dr. Goulu says:

    Je découvre ton blog seulement maintenant (honte…) et ce que j’en pense est que nous avons des intérêts communs. Et sur l’obsolescence ce que j’en pense est là : http://www.drgoulu.com/2013/05/01/lobsolescence-est-elle-programmee-2/

    En résumé, on oublie deux choses essentielles dans ce débat:

    1) l’usure d’un produit ne se mesure pas en années de possession. En 5 ans tu peux utiliser ton aspirateur 100 heures ou 2500. Tu peux faire 5000 km en bagnole ou 200’000. Tu peux recharger ton iPhone 250 fois (une par semaine) ou 2500. Normalement tu ne devrais pas acheter le même produit pour un utilisation occasionnelle ou professionnelle, mais rien ne t’interdit de le faire…

    2) … surtout depuis que ces produits peuvent être fabriqués à un PRIX permettant de les vendre par millions. En fait la plupart des produits dont on se plaint de l’ “obsolescence programmée” n’avaient juste pas d’équivalent à prix comparable il y a 20 ans…

    • Xavier Durussel says:

      Hey, aucun mal, et surtout pas de honte. La honte, c’est surtout moi qui délaisse ce média.

      Par contre, l’obsolescence programmée existe bel et bien. J’ai eu l’occasion de discuter avec un ingénieur qui m’a effectivement dit qu’il avait pour consigne de calculer la résistance au plus juste. On parle de qq centimes d’économies à la fabrication (sur un robot de quelques dizaines de milliers de francs), le but est donc bel et bien de faire de l’obsolescence. Cela dit, c’est très difficile à démontrer hors témoignage et il n’est donc pas étonnant que tu n’ai pas trouvé d’articles sur la question. Et finalement, comme je le dis, ça ne me parait pas être un bon angle d’attaque.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *